Manifeste Miroirs Libres

MANIFESTE MIROIRS LIBRES

QUI SUIS-JE ?

Je suis Makamoussou Traoré, fondatrice de Miroirs Libres, un média inclusif à destination des mamans multiculturelles.

Voici le manisfeste de Miroirs Libres.

Miroirs-libres-maka-traore-parentalite-femme-noire

Mon engagement a commencé en 2007 lorsque je lance la première édition du festival Tour d’Horizon au Féminin à La Courneuve, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. L’objectif de ce festival, qui a eu lieu pendant 5 ans, était de mettre en avant les femmes dans le milieu hip hop, des femmes trop souvent invisibilisées.

En 2013, je deviens maman d’un petit garçon. Je prends l’habitude de lui lire tous les soirs des histoires avant de dormir. Mais je me rends très vite compte qu’il n’y a pas beaucoup d’histoires dans lesquelles il puisse se reconnaître. J’en cherche, je n’en trouve pas. Je décide donc de le créer moi-même, pour mon fils mais également pour tous les enfants du monde. C’est comme ça que sont nés « Les aventures de Djibril », des histoires qui mettent en scène un héros afro-caribéen.

Je me suis rendue compte que cette représentation manquait également quand il s’agissait des mamans.

Les FAITS

La « bonne mère », celle qui est visible, est représentée, et ce depuis des dizaines d’années, comme la mère occidentale et hétérosexuelle.

Les autres sont souvent stigmatisées mais la plupart du temps invisibilisées.

A la télévision, il n’est pas rare de voir la « mama africaine » faire le ménage et s’occuper des enfants de la femme occidentale.

Il n’est pas rare, non plus, de voir cette même « mama » fustigée et rendue agressive et incompétente face à l’éducation de ses propres enfants.

Stop aux stéréotypes sur les mamans. Non, elles n’ont pas toutes la même origine, la même classe sociale ou la même orientation sexuelle. Les mères doivent toutes être représentées, sans inégalités, discrimination.

Elles doivent pouvoir également avoir toutes les clés en main pour éduquer leur(s) enfant(s) d’un point de vue scolaire mais aussi culturel et sociétal.

Nombreuses sont les inégalités et les discriminations des femmes face aux violences, à l’emploi, en politique, aux salaires. Et lorsque nous regardons de plus près ces inégalités persistent et peuvent être même plus importantes lorsqu’il s’agit des mères.

En effet, les femmes subissent davantage les contraintes des enfants au sein du ménage, ce qui se répercutent sur leur vie professionnelle : 72% des mères ont un travail contre 85% des pères, et parmi elles, un tiers travaille à temps partiel, contre 4% des pères en moyenne.

La situation des structures familiales monoparentales a beaucoup évolué : le nombre de mères célibataires en France a doublé en 30 ans : elles étaient 1 530 000 en 2019.

Constat

En discutant avec d’autres mamans, lors de salons ou de rencontres, je me suis rendue compte qu’il existait une multitude de problématiques sur lesquelles nous nous posons des questions et que :

* tout comme moi, pendant et après la grossesse, les mamans avaient eu des millions de questions qui se bousculaient dans la tête.

* tout comme moi, elles avaient trouvé les réponses dans des livres, des magazines ou sur des sites.

* tout comme moi, elles s’étaient rendues compte du manque de représentation et de l’homogénéité des profils de femmes noires dans ces médias.

Il existe autant de manière d’éduquer son enfant que de mères. Il n’y a pas de modèle parfait.

Les mères ne doivent pas être définies en tant que telles. Nous sommes des femmes avant tout, qui doivent prendre soin d’elle afin de pouvoir s’occuper au mieux des autres

J’ai donc lancé Miroirs Libres Magazine qui est : – un magazine indépendant qui défend des valeurs de partage et d’inclusion – une communauté de femmes bienveillantes – permettre la représentation de toutes les femmes et de toutes les mamans Tous les trimestres, nous proposons un magazine dans lequel nous traitons des sujets qui les concernant en tant que femmes, mamans ou personnes issues de la diversité. Plusieurs rubriques vous sont proposées : parentalité, développement personnel, société, culture, voyages, mise en avant de personnes mises de côté dans les médias traditionnels. Nous souhaitons apporter toutes les informations nécessaires pour qu’une maman se sente bien dans l’éducation qu’elle propose à ses enfants mais aussi qu’elle se sente bien dans sa vie de femme. Voici nos réseaux sociaux, notamment instagram @miroirslibres Merci d’avoir lu ce manifeste Miroirs Libres jusqu’au bout, et merci de nous suivre car……

« On ne laisse pas une maman dans un coin »

- Patrick Swayze Voice dans « Dirty Dancing »

Retour haut de page